Repenser le problème des déchets dans le monde

Changement de politique chinoise en matière de recyclage des déchets plastiques

Récemment, la porte s’est refermée sur ce qui était, jusqu’à présent, le marché dominant pour le recyclage des déchets plastiques. En 2017, la République populaire de Chine a annoncé qu’elle n’accepterait plus 24 catégories de matières recyclables et de déchets solides, remplaçant les matériaux importés par des matériaux recyclés et collectés dans le pays. En 2016, les fabricants chinois avaient importé au total 7,3 millions de tonnes métriques de déchets plastiques provenant notamment du Royaume-Uni, de pays de l’Union européenne, des États-Unis et du Japon.

Le changement de politique en Chine est un facteur important, qui s’accompagne d’une inquiétude croissante des consommateurs concernant les déchets plastiques ainsi que d’une plus forte demande de produits recyclables ou compostables aidant à réduire les déchets. Nous constatons déjà que les entreprises privilégient davantage les approches en boucle fermée et l’adoption d’une économie plus circulaire.

La contribution positive des fabricants

De nombreux fabricants s’engagent maintenant à augmenter la part de matériaux recyclés et biosourcés dans leurs produits. Lors du Forum économique mondial en janvier 2018, 11 des plus grandes entreprises mondiales, dont Unilever, Coca-Cola et Walmart, se sont engagées à utiliser des emballages entièrement recyclés, réutilisés ou compostables d’ici 2025.

Lego, le fabricant de jouets, s’est engagé à utiliser en 2018 un plastique dérivé de la canne à sucre pour ses composants Lego plus souples, comme les plantes et les arbustes décoratifs. La société s’est également engagée à long terme pour fabriquer toutes les briques Lego en utilisant des matériaux durables.

Interface œuvre pour vivre le zéro impact

Chez Interface, l’augmentation de la part des matériaux recyclés et biosourcés dans nos produits demeure une priorité. Depuis le début du siècle, nous travaillons à la refonte de nos produits en collaboration avec nos fournisseurs. À chaque étape, nous nous attachons à vivre le zéro impact, en éliminant tout impact négatif sur l’environnement. Quel est le résultat aujourd’hui ? Actuellement, 61 % des matériaux utilisés dans nos produits proviennent de sources recyclées ou sont biosourcés.

Repenser les matériaux utilisés dans nos produits

En Europe et au Moyen-Orient, notre nouvelle dalle de sol, Conscient, constitue une nouvelle référence, avec un contenu total recyclé et biosourcé de 87 %. Il se compose d’un fil de nylon dérivé de plantes de ricin qui peuvent être cultivées dans des climats chauds et secs. De plus, cette activité apporte aux agriculteurs un revenu supplémentaire, sans concurrencer les autres cultures.

Les dalles Conscient comportent également la technologie CircuitBac Green, une sous-couche innovante qui utilise une combinaison de bioplastiques et de minéraux utilisés pour le remplissage. Cette combinaison comprend une composante biosourcée qui offre une alternative neutre en carbone aux autres systèmes de sous-couche existants, car elle peut absorber plus de carbone qu’elle n’en dégage lors de sa production. En conséquence, la quantité de carbone dans l’atmosphère est réduite.

Une meilleure utilisation des matériaux nous a également permis de retravailler la conception de nos produits. Par exemple, nous pouvons désormais fusionner les couches d’une dalle de moquette en utilisant un processus de thermoliage, appelé fusion modulaire. Ce processus supprime le besoin d’une pré-couche intermédiaire, éliminant ainsi l’utilisation d’un matériau moins durable. Mais notre ambition va au-delà de la suppression des matériaux vierges car nous développons des produits réparateurs et régénérateurs. Dans le cadre de notre nouvelle mission Climate Take Back, nous repensons notre relation avec le carbone et cherchons à l’utiliser comme une ressource.

Créer un climat propice à la vie des prochaines générations

Les entreprises tournées vers l’avenir démontrent qu’il est possible de faire des progrès pour éliminer les déchets en concrétisant les engagements à adopter de nouvelles normes en matière de contenu recyclé et biosourcé. Alors qu’une porte pour les déchets s’est refermée, une autre s’est ouverte pour créer des solutions innovantes. Cependant, les entreprises doivent viser plus haut, en utilisant des matériaux qui contribuent à inverser les effets du changement climatique, pour aider à créer un climat propice à la vie des générations futures. Il ne suffit plus de faire moins de mal – il est temps que nos produits soient conçus pour faire plus de bien.

Pour en savoir plus sur les nouvelles dalles Conscient d’Interface, cliquez ici. Découvrez aussi la nouvelle mission Climate Take Back d’Interface et notre Mission Zéro impact.

Castor beans

CircuitBac Green

Conscient

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles associés

GreenBiz 2018 : penser la nouvelle économie du carbone

3 avril, 2018

Lors de l’événement GreenBiz cette année, notre responsable en chef du développement durable Erin Meezan a participé à une table ronde intitulée « Développer une nouvelle économie du carbone : stratégies pour passer de la dette carbone à l’atout carbone. » Nous avons réfléchi à ce que cela signifie réellement et comment les entreprises peuvent travailler…

Lutter contre la pollution plastique des océans avec NextWave et l’économie circulaire

27 février, 2018

Il y a un proverbe africain qui dit : Si tu veux aller vite, pars seul. Si tu veux aller loin, pars accompagné. Cela s’applique totalement à l’économie circulaire. De plus en plus d’entreprises prennent conscience du pouvoir et de la valeur du travail collaboratif. Récemment, un consortium d’entreprises intersectoriel s’est constitué pour lutter contre…