Bien commun

juin 20, 2022

Réemploi: l’engagement social et solidaire de Tricycle

Depuis 2012, Interface a lancé un programme de recyclage et de réemploi: le programme ReEntry®. En France, nous avons notamment mis en place des actions avec des PME et entreprises sociales dévouées pour l’économie circulaire afin de développer le réemploi de nos revêtements de sol et en particulier nos moquettes. Engagés dans la RSE, nous travaillons…

juin 12, 2022

Réemploi: une seconde vie pour les dalles de moquette

Dans un monde qui prend de plus en plus en compte le développement durable et se tourne vers une économie circulaire, la réutilisation et le réemploi ont une large part à jouer pour diminuer notre empreinte environnementale. Partenaire de confiance d’Interface et de son programme ReEntry depuis plusieurs années, l’entreprise Orak accompagne ses clients non seulement dans l’entretien et la maintenance mais aussi dans le tri et la collecte des dalles usagées pour leur donner une seconde vie.

août 26, 2019

Les français & le rangement des bureaux

Au cours de leur vie, les Français passent en moyenne 99 117 heures sur leur lieu de travail, on comprend dès lors l’importance que peut avoir l’aménagement des espaces de travail sur la vie de leurs usagers. Entre lieu partagé avec des collègues et espace personnel, les bureaux ont une influence certaine sur la qualité de vie au travail.
Interface France, associé à l’Institut de sondage Toluna, a interrogé les français sur leurs perceptions et habitudes de rangement de leurs espaces de travail.

mars 20, 2019

Planter des arbres pour enrayer le réchauffement climatique

Thomas Crowther et son équipe de chercheurs ont ainsi imaginé une façon d’enrayer la marche du réchauffement climatique grâce aux arbres. En l’attente d’une publication officielle, les conclusions d’une nouvelle étude ont été présentées lors de la réunion de l’Association américaine pour le progrès de la science (AAAS) à Washington, rapporte The Independent. Ils proposent de planter 1,2 milliards d’arbres pour réduire les émissions de CO2.
Leur ambitieuse analyse suggère qu’une restauration massive des forêts à travers le monde pourrait annuler une décennie d’émissions en aspirant le dioxyde de carbone et être ainsi plus efficace que toutes les solutions déjà envisagées.