Bien-être

4 février, 2020

La biophilie, tendance de fond

« Dans les villes, dans nos têtes, dans nos assiettes : l’envie de se reconnecter au vivant se lit partout. Enjeu environnemental, mais aussi de bien-être, elle nous force aujourd’hui à repenser nos espaces de travail en les connectant davantage à la nature. »
Dans un article paru en janvier 2020 sur l’ADN , la journaliste Margaux Dussert met en avant les liens entre qualité de vie au travail et présence de la nature dans les espaces professionnels.
Margaux Dussert cite notamment le biologiste Edward O. Wilson qui affirmait en 1984 que « la nature ne doit pas être un accessoire, mais un point de départ lorsque l’on pense nos lieux de vie et de travail. »

5 décembre, 2019

Comment concilier bien-être, modularité et environnement dans les espaces de travail?

La révolution numérique a eu un impact considérable sur les habitudes professionnelles et continue de bouleverser notre rapport au temps et aux lieux de travail. La digitalisation des entreprises a une influence certaine sur la façon dont les espaces de travail doivent être conçus pour apporter bien-être, efficacité, souplesse et confort au quotidien tout en favorisant le travail d’équipe.
Ces thèmes étaient au centre d’une table-ronde organisée par le magazine D’Architectures et réunissant 5 acteurs importants de l’aménagement des bureaux dans les espaces parisiens d’Interface.

26 août, 2019

Les français & le rangement des bureaux

Au cours de leur vie, les Français passent en moyenne 99 117 heures sur leur lieu de travail, on comprend dès lors l’importance que peut avoir l’aménagement des espaces de travail sur la vie de leurs usagers. Entre lieu partagé avec des collègues et espace personnel, les bureaux ont une influence certaine sur la qualité de vie au travail.
Interface France, associé à l’Institut de sondage Toluna, a interrogé les français sur leurs perceptions et habitudes de rangement de leurs espaces de travail.

12 août, 2019

Les premiers bureaux WELL Gold à Paris

Il était important pour nous de réussir à évaluer la qualité de vie dans nos bureaux et c’est tout naturellement que nous avons souhaité dès le départ faire certifier ces espaces par le WELL Building Standard, la certification internationale de l’immobilier qui fait référence en matière de qualité de vie et d’aménagement des espaces. Nous sommes aujourd’hui très fiers d’annoncer la certification WELL GOLD (New and existing interiors) pour ses espaces parisiens situés dans l’immeuble Opus.

25 avril, 2019

Design biophilique et sentiment d’appartenance à une communauté

Selon Oliver Heath, il existe trois types de communautés. « Les communautés relationnelles sont les liens sociaux entre les personnes au sein d’une organisation ou d’une équipe, mais aussi dans les cercles de relations. Il existe aussi des communautés géographiques : il s’agit du lien physique entre les personnes dans un pays, une ville, un quartier ou un bâtiment. Pour finir, on distingue des communautés écologiques : il s’agit du lien environnemental entre les personnes, les lieux et la nature, par exemple dans un parc où les gens se réunissent. Avec le design biophilique, vous pouvez avoir un impact positif sur toutes ces communautés. »

20 mars, 2019

Planter des arbres pour enrayer le réchauffement climatique

Thomas Crowther et son équipe de chercheurs ont ainsi imaginé une façon d’enrayer la marche du réchauffement climatique grâce aux arbres. En l’attente d’une publication officielle, les conclusions d’une nouvelle étude ont été présentées lors de la réunion de l’Association américaine pour le progrès de la science (AAAS) à Washington, rapporte The Independent. Ils proposent de planter 1,2 milliards d’arbres pour réduire les émissions de CO2.
Leur ambitieuse analyse suggère qu’une restauration massive des forêts à travers le monde pourrait annuler une décennie d’émissions en aspirant le dioxyde de carbone et être ainsi plus efficace que toutes les solutions déjà envisagées.

7 février, 2019

Les bienfaits du design biophilique dans l’hôtellerie – L’hôtel Hobo de Stockholm, étude de cas

L’intégration d’éléments de design biophilique joue un rôle clé dans de nombreux espaces hôteliers. Ils peuvent nous aider à nous détendre, à mieux dormir et à nous sentir mieux. Leur influence est telle que nous sommes prêts à payer sensiblement plus cher pour une chambre dans laquelle ces éléments sont très présents (même si nous ne réalisons pas forcément que c’est pour cela que nous payons !). Une chambre avec vue, par exemple, coûte toujours plus cher qu’une chambre sans.

6 juillet, 2018

Laissez-vous inspirer par le standard WELL

Avec plus de la moitié de la population mondiale qui réside à présent en ville, les maladies chroniques sont un problème croissant. À l’échelle mondiale, 76 % des employés disent souffrir d’un mal-être au travail, et le stress lié au travail coûte environ 255 milliards d’euros aux États-Unis et 550 milliards d’euros à l’Europe chaque…