Amateur Développement Durable

5 décembre, 2019

Comment concilier bien-être, modularité et environnement dans les espaces de travail?

La révolution numérique a eu un impact considérable sur les habitudes professionnelles et continue de bouleverser notre rapport au temps et aux lieux de travail. La digitalisation des entreprises a une influence certaine sur la façon dont les espaces de travail doivent être conçus pour apporter bien-être, efficacité, souplesse et confort au quotidien tout en favorisant le travail d’équipe.
Ces thèmes étaient au centre d’une table-ronde organisée par le magazine D’Architectures et réunissant 5 acteurs importants de l’aménagement des bureaux dans les espaces parisiens d’Interface.

18 novembre, 2019

Spécialiste des dalles de moquettes et… pionnier de l’économie circulaire

« Il y a toujours une solution », aime-t-on répéter chez Interface : depuis le lancement de Mission zero, les innovations se sont succédé à un rythme soutenu, et ce pour toutes les composantes du produit. Quant à la stratégie d’innovation d’Interface, elle repose sur deux intuitions remarquables : la première est le lien que l’entreprise fera d’emblée entre innovation et design, dans une approche décrite par la pionnière du biomimétisme Janine Benyus.

28 octobre, 2019

L’effet d’onde de Mission Zero : Walmart

Cette année marque l’accomplissement pour Interface de sa Mission Zero, le fantastique voyage que nous avons commencé en 1994. Pendant 25 ans, notre entreprise a travaillé sans relâche à réduire son empreinte environnementale, et à transformer notre activité en vue d’éliminer tout impact négatif sur la planète d’ici 2020.

28 octobre, 2019

Laisser une empreinte positive sur la planète

Une goutte d’eau dans un étang transfère son énergie aux molécules d’eau voisines et produit une série de cercles ou d’ondulations. À l’image de cette goutte d’eau, une action humaine entraîne aussi un effet – positif ou négatif. Dans le domaine du développement durable, les impacts positifs et négatifs de nos actions sont mesurés en « handprints » et « footprints ».

28 octobre, 2019

Atteindre des objectifs impossibles pour une planète meilleure

S’il fallait citer une entreprise ayant connu d’énormes transformations environnementales au cours des 25 dernières années, ce serait Interface. L’entreprise a tiré de nombreux enseignements au cours de son parcours, dont beaucoup figurent dans son dernier Rapport sur le développement durable. S’il y avait une leçon générale à en tirer pour le reste du monde, ce serait « comment fixer des objectifs ». Ray Anderson a fait quelque chose qu’aucun PDG n’avait fait avant lui.

20 mars, 2019

Planter des arbres pour enrayer le réchauffement climatique

Thomas Crowther et son équipe de chercheurs ont ainsi imaginé une façon d’enrayer la marche du réchauffement climatique grâce aux arbres. En l’attente d’une publication officielle, les conclusions d’une nouvelle étude ont été présentées lors de la réunion de l’Association américaine pour le progrès de la science (AAAS) à Washington, rapporte The Independent. Ils proposent de planter 1,2 milliards d’arbres pour réduire les émissions de CO2.
Leur ambitieuse analyse suggère qu’une restauration massive des forêts à travers le monde pourrait annuler une décennie d’émissions en aspirant le dioxyde de carbone et être ainsi plus efficace que toutes les solutions déjà envisagées.

6 février, 2019

Un siège social conçu pour… la durabilité et l’innovation

Lorsque nous nous sommes attelés à la création de notre nouveau siège, nous avons pris en compte non seulement ce qui était le mieux pour nos clients, nos designers et nos employés, mais aussi pour notre planète. Nous concluons notre série consacrée au design et à la construction du nouveau siège mondial d’Interface sur le thème de la durabilité, que nous avons placée au centre de chacune de nos décisions concernant le bâtiment.

26 novembre, 2018

Comment les +Positive Spaces peuvent créer une planète plus saine

Un espace construit peut-il avoir un impact positif sur ceux qui l’occupent, mais aussi sur son environnement ? Nous pensons que la réponse est oui. Dans les constructions du passé, l’espace était considéré essentiellement en termes de fonction et d’esthétique. À mesure que les procédés de construction ont évolué, il est devenu évident que certains choix de produit, de conception et de développement avaient un impact négatif sur l’environnement (et dans de nombreux cas, sur le bien-être de ceux qui occupaient l’espace).