Amateur Développement Durable

octobre 14, 2021

Journée du dépassement et émissions de gaz à effets de serre : le monde d’après sera-t-il pire que le monde d’avant ?

Il aura fallu une pandémie mondiale et l’arrêt brutal de notre économie pour faire reculer de 3 semaines le tristement célèbre « Jour du dépassement de la Terre en 2020 ».
Le véritable objectif de cette journée est de quantifier notre impact en vue de changer nos comportements à temps, en tant qu’entreprises et individus, pour protéger la planète pour les générations futures.

mai 17, 2021

Quand la RSE est la stratégie

Dans le cadre de son plan Engage 2025 qui met l’accent sur la RSE, le groupe Orange a développé un processus de formation et d’accompagnement de ses équipes. Co-construites avec le cabinet Greenflex, ces formations ont pour but de faire connaitre la RSE en valorisant une approche positive et créatrice de valeur économique.

mai 4, 2021

Comment Interface vise à inverser la courbe du réchauffement climatique, une dalle de moquette après l’autre

Pour développer ses produits à empreinte carbone négative, Interface a commencé par analyser comment la nature gère le carbone pour maintenir l’équilibre de la planète. Dans ce cycle du carbone, les forêts, les océans, les prairies et les cultures mettent tous en œuvre des processus, telle la photosynthèse, qui absorbent le carbone de l’atmosphère et le stockent dans des structures afin d’éviter qu’il soit libéré. L’équipe Innovation d’Interface a vite réalisé qu’elle pourrait imiter les capacités de la nature à stocker le carbone en apprenant à travailler avec lui et en l’utilisant comme matière première pour concevoir de meilleurs produits. 

février 8, 2021

Construction bas carbone & matériaux biosourcés

Selon les calculs de Carbone 4, le secteur du bâtiment serait responsable de près d’un tiers des émissions de gaz à effet de serre (GES) françaises, contre 39% pour le secteur des transports. Pendant sa phase d’usage, le bâtiment consomme 44% de l’énergie du territoire (pour l’éclairage, le chauffage, la climatisation, la sécurité, etc…). Outre la consommation énergétique des bâtiments il faut comptabiliser les émissions liées : aux procédés utilisés pour bâtir, aux déplacements des utilisateurs et aux matériaux qui les constituent.

janvier 6, 2021

Réflexions sur le 5ème anniversaire de l’Accord de Paris

Le mois dernier nous fêtions le 5ème anniversaire de l’Accord de Paris dont l’objectif est de limiter le réchauffement climatique à 1,5°C voire 2°C maximum pour rester dans des limites climatiques sûres. Le constat est brutal: selon l’Organisation Métrologique Mondiale aucune réduction des émissions de carbone n’a été observée, bien au contraire.

novembre 13, 2020

La corrélation entre les matériaux recyclés et l’empreinte carbone d’un produit

Recycler le papier, le verre et le plastique fait partie intégrante de notre vie quotidienne et nous en comprenons le sens. Au lieu d’extraire ou d’abattre, de transporter puis de traiter des matières premières renouvelables telles que les arbres afin d’obtenir du papier ou du carton, nous collectons et recyclons les déchets. Les matériaux non renouvelables, comme le plastique fabriqué à partir de combustibles fossiles, peuvent être recyclés de la même manière.

octobre 21, 2020

Redéfinir les outils de mesures pour un futur à empreinte carbone négative

Chez Interface, nous avons publié récemment notre Rapport environnemental 2019, qui résume l’essentiel de notre action pour réduire notre impact environnemental depuis que nous avons commencé à mesurer les principaux résultats en 1996.

septembre 3, 2020

Faire baisser la température : pourquoi le carbone doit tous nous importer

Le carbone lui-même n’est ni bon ni mauvais. La question est de savoir comment nous le comprenons et comment nous l’utilisons. 
Essayer de travailler à l’extérieur durant la récente canicule a eu pour conséquence l’arrêt de mon iPhone jusqu’à son refroidissement. Apparemment, il n’est pas conçu pour faire face à l’augmentation de la température.  
Notre planète est semblable. Jusqu’à récemment, l’humanité a bénéficié de conditions incroyablement stables qui sont essentielles à l’épanouissement de la vie. Cependant, l’activité humaine a eu un impact à cet égard en libérant des quantités croissantes de dioxyde de carbone dans l’atmosphère, ce qui a rendu le climat moins prévisible.