Le revêtement de sol peut-il définir les limites d’un espace ?

Portant sur un espace limité et disposant d’un délai de réalisation très court, le projet de revêtement de sol de l’Université Monash a prouvé que les moquettes en dalles peuvent effectivement définir les fonctions prescrites d’un espace.

Monash Law Lobby

Monash University Australian Law Faculty

Réalisé par Dasch Associates, dans un délai de réalisation extrêmement court de seulement deux semaines, le projet du campus Clayton de la Faculté de droit de l’Université Monash, à Melbourne, en Australie, a été un succès incroyable.

Cet humble petit projet visait à attirer de manière créative plus de visiteurs dans l’espace. Il comprenait la pose d’une nouvelle moquette vedette dans le hall d’entrée et dans les couloirs menant aux ascenseurs, de nouvelles salles de réunion et de nouveaux postes de travail, du mobilier neuf et des finitions murales. Cependant, ce qui a vraiment transformé l’espace, c’est le revêtement de sol personnalisé conçu par Interface, définissant les diverses limites de l’espace sans meubles encombrants ni cloisons de séparation restreignant l’espace.

Monash Law Lobby 4

Monash University Australian Law Facilty

L’utilisation de moquette en dalles des collections Interface Net Effects et Walk the Plank a aidé Dasch à résoudre le défi de créer un grand espace d’auditorium avec plusieurs entrées et sorties.

L’espace donne une impression étonnante de fluidité et de cohérence. « Nous avons profité de l’occasion pour tirer parti de la flexibilité offerte par les moquettes en dalles Interface pour briser l’espace et délimiter clairement les zones des places assises de l’auditorium des zones de circulation principales », explique Mark Davis, directeur chez Dasch. « Dans un espace spacieux et non délimité comme celui-ci, le revêtement de sol est devenu l’un des principaux éléments du projet de design, rehaussé par les couleurs vives et la textures des produits des collections Net Effects et Walk The Plank et, le fait qu’il s’agisse d’une université, le produit devait être robuste, résistant à l’usure et pratique pour répondre aux divers besoins et attentes d’un espace utilisé par des étudiants. »

L’utilisation de lames Net Effects a permis de « créer un effet de transition à travers les zones de détente, en ajoutant des contrastes et de la profondeur à chaque coin assis », la forme allongée des lames n’offrant pas seulement une solution créative, mais également un moyen flexible d’obtenir une configuration spécifique et sur mesure.

M. Davis précise : « Nous sommes arrivés à la conclusion qu’une conception avec un style de lames de moquette Skinny Planks permet d’introduire un motif produisant un minimum de déchets, comparé aux dalles carrées traditionnelles. Lorsque nous sommes arrivés sur les lieux pour la première fois, le hall d’entrée principal nous a semblé très décousu. Le revêtement de sol couvrait l’allée principale qui, à son tour, se divisait en allées secondaires, pour vous aider à trouver votre chemin sans avoir l’impression d’être accidentellement entré dans une salle de formation assez ordinaire ou de vous retrouver exposé alors que vous ne faisiez que passer discrètement d’un espace à l’autre. L’introduction d’un motif en chevrons nous a permis d’atténuer l’impression de longs couloirs, de créer des zones propices à l’utilisation de dalles Net Effect, afin de définir des espaces donnant une sensation de tapis insérés au sein d’un grand espace de salle de séjour. »

Le système Interface intégré de dalles et lames de moquette peut rendre n’importe quel espace cohérent, pratique et approprié au but recherché. Une pléthore d’options de conception assure qu’il existe un type de dalles/lames de moquette adapté aux besoins de tous vos espaces.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles associés

Revêtements de sol dédiés à l’hôtellerie: une évolution du design

6 novembre, 2015

Le voyageur d’affaires type, c’est-à-dire un homme caucasien d’âge moyen, a cédé sa place à une clientèle plus jeune et diversifiée aux priorités différentes. Devant ce changement, l’industrie de l’hôtellerie cherche à créer des environnements plus raffinés et sophistiqués dans lesquels la couleur joue un nouveau rôle. « Là où nous aurions auparavant choisi des…