Les tendances de la Milan Design Week: les motifs

Chaque année, la Semaine du design de Milan (du 18 au 23 avril 2023) est l’un des temps forts du calendrier – pour notre équipe en particulier et pour l’industrie du design et de l’aménagement intérieur.

Présentant une multitude de tendances pour 2023 et au-delà, l’événement est le plus important de son genre à l’échelle mondiale et explore les dernières nouveautés en matière de mobilier et de design.

Une partie de l’équipe d’Interface a arpenté les allées du salon et des différents événements à l’affût des tendances émergentes.

Dans le premier de nos deux billets de blog consacrés aux tendances, nous examinons quelques-uns des principaux motifs que nous avons repérés lors de l’événement, ainsi que les tendances générales.

L’année ‘Euroluce’

« Dans un mouvement de  » maximalisme  » qui a commencé à prendre de l’ampleur l’année dernière, le verre soufflé, fondu et l’effet  » bulle  » ont été des tendances clés que l’on retrouve dans de nombreuses pièces de mobilier lors de la Semaine du design de Milan 2023″, explique Mathieu Paton, Responsable du Concept Design pour Interface en Europe.

L’événement, qui mettait aussi en avant  » Euroluce  » (une exposition internationale de luminaires et éclairage), promettait une pléthore d’expositions saisissantes a tenu ses promesses également, selon Mathieu.
Les lampes surdimensionnées ont en particulier eu la cote – et bien que cette tendance particulière ait été dominante chez les designers jeunes et émergents cette année, elle a également été présente dans les expositions d’éditeurs plus installés et renommés.

Mathieu a été rejoint par une autre designer d’Interface, Flavia Aprilini, qui a également pris plaisir à observer le large éventail de tendances.

« La DoubleJ, une marque de papier peint qui a créé des salles de bains attirant l’attention dans toute la ville a présenté une installation remarquable », nous dit Flavia, ajoutant que l’exposition de meubles en or de Dolce & Gabana a également eu une grande visibilité.

« G-star et Marten Baas ont également fait un clin d’œil à la tendance du maximalisme, mais avec une touche d’ironie », ajoute Mathieu. « Ils ont proposé des armoires en forme de jeans, fabriquées à partir de panneaux de denim recyclés, à côté d’une installation d’avion également fabriquée à partir de ce matériau recyclé ».

Vivre l’événement

« Ce que nous avons remarqué, c’est qu’il y avait moins d’installations exceptionnelles par rapport à l’année dernière, mais plus d’entreprises proposant des « expériences » », explique Flavia. « C’était peut-être moins instagrammable mais plus ancré dans l’événement lui-même ». Google en a offert un excellent exemple avec un stand qui offrait aux visiteurs de l’événement une expérience quasi théâtrale.

Google à la Milan Design Week 2023

Google à la Milan Design Week 2023

Google à la Milan Design Week 2023

Un accent mis sur le développement durable  

Au Salon du Meuble, les entreprises ont présenté leur travail sur des stands circulaires.

« En utilisant des éléments légers, modulaires et réutilisables fabriqués à partir de bois et de carton recyclable, elles ont adopté une approche déjà empruntée en 2021 lorsque la foire était axée sur la durabilité », explique Mathieu Paton.

« Tout le matériel d’exposition a été fabriqué à partir de panneaux d’aggloméré, composés à 100 % de bois recyclé », explique Mathieu Paton, qui a contribué à aider MAST Design (une société de design néerlandaise qui présente une installation avec des matériaux recyclés provenant de l’industrie) à compléter son stand à ISOLA 2000. MAST Design présentera des produits axés sur le développement durable, et les collections Interface y seront aussi présentées.

Une culture du végétal

« Les formes inspirées des fruits et légumes étaient également représentées au salon », explique Flavia.

Robert Stadler, par exemple, a proposé des meubles OMG-GMO – en accord avec le thème principal du Fuorisalone « Laboratorio future » », ajoute-t-elle.

Un autre exemple a été le Basketclub sur la place Alcova. Le thème du salon, explique Mathieu, « a permis aux designers et aux entreprises de mélanger la nature et la numérisation pour donner un aspect plus ‘naturel’ aux objets et aux motifs ».

Certains exposants présentaient des stands avec des fleurs de campagne, de la verdure et des teintes forestières, tandis que d’autres mettaient l’accent sur des scènes de jungle ou tropicales par le biais de pièces de design plus « terre-à-terre ».

« Lily Kwong a proposé, dans une installation de Michele de Lucchi, des bijoux entourés de plantes carnivores », explique-t-il.

Des tendances émergentes

Katherine Cohen, directrice créative associée d’Interface pour l’Amérique, s’intéresse plus particulièrement aux motifs. Le « bois cérusé », c’est-à-dire le bois qui présente de magnifiques veines naturelles et individuelles, était au centre de l’attention lors de la Semaine du design de Milan, et ce motif a également été observé sur des textiles.

« La prochaine itération du bois cérusé sera une tendance marbrée audacieuse », poursuit Katherine, qui ajoute que l’esthétique du « veinage » a aussi été observée sur des pièces de marbre remarquables.

On a aussi observé le bois naturel peint dans des tons vifs (couleurs néon, par exemple)ainsi qu’une tendance assez présente de la boucle. Ou du moins une nouvelle itération de la boucle traditionnelle, plus « inachevée », plus « épaisse » et dans laquelle on peut « s’enfoncer les doigts et les orteils ».

L’extérieur à l’intérieur 

Les meubles en rotin ont également dominé la foire ; des pièces qui semblent pouvoir être utilisées à l’intérieur ou à l’extérieur, brouillant ainsi les frontières entre les tendances intérieures et extérieures. Ces pièces ressemblent à des objets que l’on verrait dans le salon d’une personne et « pas nécessairement dans un bureau », a déclaré Katherine, qui estime que l’effet global est réussi.

Les cercles et les points étaient également une tendance clé, tandis que le « Tibetan Tiger » – également repéré par Katherine – présentait des tapis et des coussins arborant des motifs de tigres audacieux.

« La tendance Terrazzo va également persister », dit Katherine, tandis que les lunes, les soleils et les éclipses font un clin d’œil aux années 90. Les finitions laquées/brillantes étaient également très nombreuses, tout comme les tapis en velours massifs (et les tapis à texture « marchée »).

Les imprimés tribaux et ondulés étaient également nombreux, de même que les pièces présentant des courbes et des arcs, et les tissus mélangés. En bref, la Semaine du design de Milan de cette année a été une véritable explosion de textures, d’imprimés et de motifs – un véritable régal pour les yeux de notre équipe.

 

À suivre dans un second billet Milan Design Week : les couleurs… 

Vous voulez en savoir plus sur les tendances colorées repérées par nos designers à la Milan Design Week? À très vite pour un nouveau billet!

Tibetan Tiger d’Aimore Isola, Guido Drocco, Luciano Re et Roberto Gabetti

Des imprimés ondulés chez Evolution 21

Imprimés chez Marni

Formes naturelles chez Moooi

Tapis texturés chez Linie Design

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles associés

Art et réhabilitation urbaine

mai 22, 2016

2En octobre dernier, pendant le premier week-end de la Biennale d’architecture de Chicago, l’artiste engagé Theaster Gates a dévoilé sa dernière création : la Stony Island Arts Bank. Ce projet, annoncé avec éclat, impliquait la conversion d’un établissement bancaire désaffecté situé dans la partie sud de la ville. Il s’agissait d’en faire un lieu culturel…

Le revêtement de sol peut-il définir les limites d’un espace ?

avril 3, 2015

Portant sur un espace limité et disposant d’un délai de réalisation très court, le projet de revêtement de sol de l’Université Monash a prouvé que les moquettes en dalles peuvent effectivement définir les fonctions prescrites d’un espace. Réalisé par Dasch Associates, dans un délai de réalisation extrêmement court de seulement deux semaines, le projet du…