Une nouvelle approche pour protéger le climat

Lancement du Project Drawdown en Europe

« Le temps est venu pour l’Europe de recadrer ses efforts en matière de protection climatique », a déclaré le directeur de l’Agence allemande pour l’énergie Andreas Kuhlmann à Berlin, lors du récent lancement de Drawdown Europe. « Le Project Drawdown propose des pistes pour y parvenir avec des méthodes encourageant la coopération, la compréhension et l’action. Il s’agit d’une alliance exceptionnelle réunissant certains des plus grands penseurs en matière de problèmes climatiques et énergétiques, un projet de recherche et de communication ayant le potentiel de sauver la planète. De la même manière, nous souhaitons réunir et renforcer les nombreuses activités qui sont déjà à l’œuvre en Europe, en nous centrant sur les opportunités offertes plutôt que sur les menaces posées. C’est la raison pour laquelle nous lançons Drawdown Europe. »

Cette initiative issue de l’idée d’inverser le réchauffement climatique est devenue un phénomène planétaire. Le Project Drawdown constitue le plan le plus complet pour faire face au changement climatique avec le développement de 100 solutions pour parvenir à la « Réduction » (« Drawdown » en anglais) : le moment où la concentration des gaz à effet de serre commencera à diminuer chaque année.

Le lancement en Europe a eu lieu à Berlin et s’est ouvert par le discours volontariste du PDG de Drawdown, Chad Frischman, qui a déclaré : « Il s’agit d’un nouvel objectif pour l’humanité, celui d’œuvrer pour le futur que nous souhaitons, celui d’inverser le changement climatique. »

Drawdown Europe rejoint les « centres » Drawdown qui se forment aux États-Unis, au Canada et en Australie, et a pour objectif de mieux rassembler les chercheurs, militants, chefs d’entreprise, hommes politiques, législateurs et ONG dans le but de renforcer et de représenter l’alliance européenne de ceux qui œuvrent à inverser le réchauffement climatique.

Lors de ce lancement, Geanne van Arkel d’Interface, à la tête du développement durable pour la région EMEA, a pris la parole avec Jules Kortenhorst, le PDG du Rocky Mountain Institute, pour parler de la nécessité de se montrer ambitieux et d’agir tout de suite. Notre plan Climate Take Back™ sert d’exemple pour montrer comment nous pouvons cesser de penser en termes de méthodes visant à simplement limiter les dégâts causés par le changement climatique, mais au contraire réfléchir aux moyens de créer un climat véritablement propice à la vie.

Geanne a évoqué la façon dont Interface s’est associée au Project Drawdown afin de soutenir l’idée que les entreprises doivent agir sur leurs émissions carbone tout de suite, en déclarant : « Cette initiative offre un changement de perspective bienvenu et une attitude optimiste en considérant le carbone comme une opportunité et non plus comme le problème. Nous avons relevé notre niveau d’ambition grâce à Climate Take Back, en passant de l’enseignement apporté par la nature à l’action de façon naturelle, avec, par exemple, nos prototypes de dalles de moquette Proof Positive, à bilan carbone négatif. Il est motivant de constater le mouvement ainsi créé dans de nombreuses organisations différentes. »

Carbon Neutral Tile

Parmi les autres intervenants lors de l’événement : Kirsten Dunlop, PDG chez EIT Climate-KIC ; Martin Rocholl, directeur du programme allemand de la Fondation européenne pour le climat ; Svenja Schulze, ministre fédérale allemande de l’Environnement, de la Protection de la nature et de la Sécurité nucléaire ; Hans Joachim Schellnhuber, directeur de l’Institut de Potsdam de recherche sur les incidences du climat et Ambassadeur de Climate-KIC ; Jules Kortenhorst, PDG du Rocky Mountain Institute ; Per Espen Stoknes, psychologue et économiste norvégien et Lucia Bakulumpagi-Wamala, entrepreneure ougandaise.

« Drawdown Europe ouvre des perspectives enthousiasmantes pour notre objectif commun d’inverser le réchauffement climatique, a déclaré M. Kuhlmann. L’Europe combine excellence scientifique, capacité économique et, à bien des égards, volonté politique. L’Union européenne applique des mesures en faveur du climat. Des pays, comme l’Allemagne avec son initiative Energiewende et la France avec sa politique de transition énergétique, constituent des exemples encourageants. À tous les niveaux de la société, la population est prête à s’impliquer. Si nous parvenons à concentrer ces activités sur l’objectif principal d’abaissement, cela servira d’inspiration à nous tous, au-delà de l’Europe. »

À ce jour, le Project Drawdown a évalué 100 solutions déjà présentes qui pourront être regroupées dans sept domaines d’impact : bâtiments et villes, production électrique, alimentation, utilisation des terres, matériaux, transports… Selon ces recherches, par exemple, les trois solutions produisant le plus d’effets sont la réfrigération, les éoliennes (terrestres) et la réduction du gaspillage alimentaire. Les scénarios montrent qu’un abaissement peut être atteint d’ici 2050. Les solutions concrètes sont décrites dans le livre de Paul Hawken « Drawdown – The Most Comprehensive Plan Ever Proposed to Reverse Global Warming ».

Pour de plus amples informations sur Drawdown Europe, consultez le site www.drawdowneurope.eu.

Mountains

Wind Turbines

Sunset

River

World

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles associés

GreenBiz 2018 : penser la nouvelle économie du carbone

3 avril, 2018

Lors de l’événement GreenBiz cette année, notre responsable en chef du développement durable Erin Meezan a participé à une table ronde intitulée « Développer une nouvelle économie du carbone : stratégies pour passer de la dette carbone à l’atout carbone. » Nous avons réfléchi à ce que cela signifie réellement et comment les entreprises peuvent travailler…

Lutter contre la pollution plastique des océans avec NextWave et l’économie circulaire

27 février, 2018

Il y a un proverbe africain qui dit : Si tu veux aller vite, pars seul. Si tu veux aller loin, pars accompagné. Cela s’applique totalement à l’économie circulaire. De plus en plus d’entreprises prennent conscience du pouvoir et de la valeur du travail collaboratif. Récemment, un consortium d’entreprises intersectoriel s’est constitué pour lutter contre…