Comment favoriser la créativité et l’innovation sur le lieu de travail

Qu’est-ce que l’innovation ? Être innovant, qu’est-ce que cela signifie ?

Lors de la première Conférence sur l’innovation organisée par Interior Design et Interface, intervenants et participants aux tables rondes ont donné leur point de vue sur ce que signifie pour eux l’innovation (Pour un résumé de la journée entière, consultez le compte rendu complet d’Interior Design).

Cindy Allen, Rédactrice en Cheffe de Interior Design  lance cette « Innovation Conference ». Photo: Erik Bardin

L’un des principaux enseignements à tirer de cette journée ? L’innovation a lieu lorsque vous construisez un espace physique et psychologique qui vous permet de penser de manière créative.

 

Repenser le modèle du design thinking

Le design thinking est une approche souvent utilisée dans le cadre de la résolution des problèmes et de l’innovation. Ce processus en cinq étapes permet aux designers d’aborder la conception de manière méthodique.

Des entreprises comme IBM ont poussé plus loin le design thinking. Créée il y a plus d’un siècle, l’entreprise a dû s’adapter et innover à grande échelle. L’une des tactiques qu’a utilisée IBM pour y parvenir est ce qu’elle appelle le « IBM Design Thinking » ou « enterprise thinking ». En intégrant les designers au sein d’équipes transdisciplinaires, elle fait du design thinking l’approche universelle pour ses équipes partout dans le monde.

« Avant, [IBM] changeait ce sur quoi nous travaillions ; maintenant nous changeons la manière dont nous travaillons […] Nous devons adapter nos façons de résoudre les problèmes, tout comme les problèmes eux-mêmes s’adaptent. » – Seth Johnson, IBM Design Program Director

« L’enterprise design thinking » simplifie le processus en le transformant en une boucle qui consiste à observer, réfléchir et faire.

La boucle de l’IBM Design Thinking. Image © IBM.

Plutôt que de proposer le cadre linéaire du design thinking habituel, le modèle d’IBM permet aux équipes de définir le début du processus en fonction de leurs besoins, ce qui les rend plus efficaces – et à terme plus innovantes.

Comment est-ce que cela se traduit au sein des organisations ?

Comment IBM est-elle arrivée là où elle est aujourd’hui ? Elle a créé une culture qui stimule la créativité et encourage la diversité cognitive.

Comment les autres organisations peuvent-elles copier cette approche ? Mettre l’accent sur la confiance et la collaboration sur le lieu de travail. Selon Michael O. Cooper, executive coach et fondateur d’Innovators + Influencers, voici comment les entreprises peuvent y parvenir :

  1. Créer un climat de sécurité psychologique.

  2. Créer des équipes diverses sur le plan cognitif.

  3. Favoriser une culture basée sur la confiance.

  4. Donner de l’autonomie aux personnes. Encourager la curiosité et l’expérimentation. Valoriser l’échec (dans la limite du raisonnable).

  5. Reconnaître régulièrement la qualité du travail et les efforts accomplis.

  6. Consacrer du temps et des efforts à renforcer la cohésion. On ne renforce pas la cohésion par des e-mails.

  7. Favoriser la coopération. Donner aux personnes les informations dont elles ont besoin pour faire leur travail.

  8. Réduire ou éliminer la bureaucratie.

  9. Fournir suffisamment de ressources et de temps.

  10. Fournir régulièrement du soutien, des conseils et du feedback.

  11. Laisser la place à une réflexion divergente et convergente.

  12. Trouver du travail intéressant en soi ou rendre le travail plus intéressant.

L’essentiel, c’est que l’innovation extérieure doit être impulsée par la créativité intérieure. Pour rester dans la course, les entreprises doivent donner à leurs employés la permission d’être créatifs et l’espace psychologique nécessaire pour donner du sens à leur travail.

Garder en tête la prochaine génération

Ce serait une erreur de ne pas souligner la relation qui existe entre les 12 actions mentionnées ci-dessus et l’influence croissante des Millennials sur le lieu de travail. Les Millennials ont à l’égard de leurs employeurs des exigences supérieures à celles de toutes les générations précédentes – ce dont tout le monde se félicite. Dans des équipes et des entreprises multi-générationnelles, l’innovation acquiert une nouvelle responsabilité sociale. L’innovation n’est plus un moyen d’atteindre un but purement financier ; elle renforce l’intégrité et la mission des personnes (ou de l’organisation).

« La prochaine génération d’innovateurs est la prochaine catégorie créative. » – Becky Wang, PDG et co-fondateur de Crossbeat

La génération qui valorise l’indépendance, le bien-être, l’amélioration continue, ainsi que des interactions mutuellement bénéfiques, n’influence pas seulement la conversation sur les réseaux sociaux mais aussi la conception du lieu de travail.

Créer un espace physique qui permette l’innovation

Ne sous-estimez jamais l’influence de l’espace physique sur les personnes qui l’occupent. Et en tant que designer ou architecte, ne sous-estimez jamais la responsabilité que vous avez de créer des espaces qui permettent à la créativité et à l’innovation de s’épanouir.

Il n’est pas étonnant que les employés détestent les espaces en open space : ils sont bruyants et n’offrent aucune intimité. D’ailleurs, les études montrent qu’il y a en fait moins de collaboration en face-à-face dans les bureaux en open space. Étant donné que le stress environnemental influe de manière considérable sur le bien-être et la productivité, les designers doivent en tenir compte durant l’étape de planification d’un projet.

L’espace physique joue un rôle tout aussi important en ce qui concerne la créativité des employés. Et il appartient aux designers et aux architectes de privilégier les +Positive spaces dans les projets grands comme petits. Architecte/Intérieurs : McMillan Smith Pazdan, Photo : Firewater Photography

L’espace de bureau évolue pour s’adapter aux besoins de ceux qui y travaillent et les designers accordent de plus en plus d’importance au confort. La diffusion de la recherche sur le design biophilique et le WELL Building Standard™ en témoignent, créant un contrepoids aux exigences technologiques de plus en plus élevées de l’environnement de travail moderne.

L’innovation est difficile à définir. C’est un mot que nous comprenons mais que nous n’arrivons pas toujours à expliquer. Nous savons aussi qu’elle ne naît pas de rien – l’innovation va de pair avec la créativité. Et il en va de la responsabilité des entreprises comme des designers de supprimer les frictions physiques et psychologiques. Pour les entreprises, cela implique de repenser leur culture pour améliorer la capacité des employés à créer. Pour les designers, il s’agit de concevoir des espaces qui sécurisent et qui inspirent.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles associés

Le design au service de la qualité de vie à l’Institut de technologie de Monterrey

12 avril, 2019

L’Institut de technologie de Monterrey avait besoin de moderniser ses locaux afin d’attirer et de retenir la nouvelle génération d’apprenants et d’innovateurs. L’université a donc lancé une nouvelle mission pour actualiser ses espaces grâce à un design moderne et coloré.