L’importance du design d’intérieur pour les environnements éducatifs

Chaque établissement d’enseignement veut tirer le meilleur de ses étudiants. Bien que la qualité du programme d’études soit vitale, ce n’est pas le seul facteur. L’intérieur ne doit pas être sous-estimé, alors comment concevoir un espace positif dans lequel les étudiants et les enseignants s’épanouissent ?

C’est la question clé qui a sous-tendu la création du campus modernisé de l’Université des sciences appliquées d’Avans à Den Bosch, aux Pays-Bas. La pièce maîtresse de l’espace est Xplora, une impressionnante salle multimédia ouverte où environ 1 500 étudiants apprennent, travaillent et interagissent quotidiennement. Ernest Pieters du cabinet d’architecte Rienks Architects a réalisé la conception. Examinons ce qui rend ce nouveau lieu si inspirant et propice à un apprentissage productif.

Structure et « zoning »

« Lorsque vous concevez un environnement de travail pour des occupants si nombreux et si différents (en l’occurrence des étudiants, du personnel et des visiteurs), vous devez réfléchir sérieusement à la facilité de gestion. C’est pourquoi nous avons opté pour un lieu facilement accessible avec beaucoup d’espace », indique Ernest Pieters. « Nous avons divisé Xplora en zones séparées, chacune avec sa propre fonction. La première est la plus animée, derrière celle-ci se trouve une zone avec des bruits de fond et la dernière est une zone tranquille. Cette transition de la zone la plus bruyante à la zone la plus silencieuse offre une flexibilité aux étudiants, leur permettant de choisir entre plusieurs types d’espaces de travail. »

En termes de structure, Xplora ressemble à un centre-ville. Dans une ville européenne, comme Amsterdam ou Den Bosch, le centre-ville offre une succession de places, de rues et de bâtiments remarquables, qui fournit une structure aux visiteurs de la ville. Le paysage urbain aide les gens à déterminer où ils se trouvent et où ils veulent ensuite se rendre. Ce concept a été traduit dans l’environnement d’apprentissage et de travail de Xplora, en créant de grandes artères, des places et des repères immédiatement reconnaissables pour faciliter l’orientation.

Par exemple, un conteneur maritime ouvert, avec des unités d’étude à l’intérieur, a été placé sur l’un des sols pour servir de point d’orientation et de rencontre pour les étudiants et le personnel. Chaque sol comporte des points de repère similaires, tels que des pergolas, qui offrent les mêmes points de référence visuels pour favoriser la navigation dans l’espace.

Stimuler la créativité des étudiants

L’un des principaux défis rencontrés lors de la création du design a été de s’assurer que Xplora serait utilisée de manière intensive. Les étudiants d’aujourd’hui disposent d’Internet partout où ils se rendent et entretiennent des contacts quotidiens avec le monde extérieur grâce à une multitude de dispositifs. Ils ont donc besoin d’une raison pour accéder à un environnement d’apprentissage et de travail spécifique.

Comme cela a été reconnu, pour que Xplora soit largement utilisée, il faut que le déplacement en vaille la peine et offre quelque chose que l’on ne peut pas trouver facilement chez soi.

« Xplora doit être un espace positif qui stimule l’ensemble des sens des étudiants », explique Ernest Pieters, « l’ambiance, l’atmosphère, la vue, les éléments intérieurs, l’aménagement fonctionnel et les installations : tout doit contribuer à un sentiment positif. Et l’espace doit faciliter l’interaction, c’est pourquoi le zoning et la structure étaient si importants dans la conception de Xplora ».

Par exemple, des interactions ont lieu et la créativité est encouragée au niveau des pergolas. Elles offrent des mini-étapes où des groupes d’étudiants peuvent travailler en collaboration, présenter des œuvres, partager leur opinion et des idées, et s’encourager les uns les autres. Un excellent exemple d’espace positif.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles associés

Au coeur de Paris, de nouveaux espaces pour changer d’ère

avril 24, 2018

Entrer dans une nouvelle ère Depuis 2001, Interface était installé dans le sud de Paris à deux pas du Parc Montsouris. Les bureaux d’Interface ont ceci de particulier qu’ils sont à la fois des espaces de travail pour nos équipes que d’exposition et de démonstration de nos produits. Pour accompagner les mutations du monde du…

Art et réhabilitation urbaine

mai 22, 2016

2En octobre dernier, pendant le premier week-end de la Biennale d’architecture de Chicago, l’artiste engagé Theaster Gates a dévoilé sa dernière création : la Stony Island Arts Bank. Ce projet, annoncé avec éclat, impliquait la conversion d’un établissement bancaire désaffecté situé dans la partie sud de la ville. Il s’agissait d’en faire un lieu culturel…