Retour vers les bureaux du futur

L’évolution est souvent graduelle, c’est un processus progressif d’apprentissage et d’adaptation au fil du temps. Parfois, au contraire, l’évolution est bien plus abrupte, déclenchée par des événements imprévisibles et nécessitant des changements immédiats.
L’épidémie de COVID-19 représente un tel changement qu’elle nous oblige tous à expérimenter, tant sur le plan personnel que professionnel. Finalement, beaucoup de choses pourront revenir à une “normalité” telle que nous la connaissions mais certaines expériences déclencheront un changement permanent.
Alors que beaucoup de pays prennent des mesures provisoires pour sortir de la période de confinement, nous imaginons 10 répercussions possibles plus durables sur la vie au bureau et la qualité de vie au travail.
Ces propositions sont plus à prendre comme des pistes de réflexion que comme de véritables prédictions.

  1. La distanciation physique est là pour un certain temps

À court terme, des mesures et solutions sont déjà mises en place pour reconfigurer l’intérieur des bureaux existants. Les mesures telles que la dé-densification des open spaces, la restriction des zones partagées, le zoning visuel, la signalétique ou les dispositifs de séparation sont tous des exemples relativement faciles et rapides à mettre en œuvre.

  1. Bonjour la video, au revoir les déplacements

Lors de la réaffectation des espaces de travail, l’accent sera mis sur l’intégration des appels vidéo dans les habitudes de travail quotidiennes. Les entreprises sont susceptibles de dépenser moins en voyages d’affaires et d’investir davantage dans les technologies numériques. Les salles de réunion seront modifiées, et une bonne acoustique pourrait devenir essentielle.

commute

  1. Pour un bien-être physique et psychologique

Les employés souhaiteront être certains qu’ils travaillent dans un environnement de travail sécurisé. Des services d’assainissement et nettoyage à la qualité de l’air, tout devra être revu et mis en oeuvre pour établir un climat de confiance. Des certifications comme le standard WELL peuvent devenir de plus en plus importantes.

  1. Un basculement accéléré vers le télétravail

Selon certaines estimations, jusqu’à un quart des employés continueront de travailler à domicile sous une forme ou une autre. Si c’est le cas, cela libérera l’espace nécessaire pour la dé-densification et soulèvera de nouvelles questions sur l’aménagement des espaces de travail à domicile.
Pour ce qui est du plus long terme, de nombreuses entreprises vont sans doute ré-étudier leur parc immobilier et analyser de près comment il est utilisé.

working from home

  1. Re-définir les fonctions des bureaux

Une culture croissante du télétravail remet en question le rôle des bureaux et leur impact sur la culture d’entreprise. Ils deviendront peut-être de plus en plus des lieux d’interactions, de rassemblement et de collaboration. Pour des événements importants, des activités de formation, de convivialité et d’équipe. À ce titre, les directions RH pourraient devenir de plus en plus influentes dans la prise de décisions sur le devenir des bureaux. Il est aussi important de penser au fait que de nouveaux aménagements peuvent associer les valeurs de l’entreprise avec le le développement durable et le bien-être au travail.

  1. Les impératifs économiques

Tous les points précédents devraient advenir dans un contexte de réduction des coûts et de prudence alors que les économies se trouvent dans une certaine incertitude quant à la rapidité de la reprise. À court terme, nous devons nous attendre à voir des cycles de renouvellement plus longs, des baux prolongés et des budgets réduits.

  1. Des re-localisations de bureaux

À moyen terme, certaines entreprises envisageront probablement de quitter de coûteux bureaux du centre-ville très accessibles par les transports publics. Au fur et à mesure que les baux seront renouvelés, il se peut que nous assistions à un virage vers des surfaces plus petites, peut-être moins centrales et des déplacements vers des campus verts.

highrise buildings

  1. Une plus grande flexibilité des entreprises

Dans le même temps, les entreprises accorderont peut-être une plus large place aux conditions d’engagements plus flexibles. Des options telles que des bureaux préconfigurés et des conditions souples pourraient devenir plus attrayantes car de nombreuses entreprises seront réticentes ou incapables de s’engager pour le moment dans de grands projets d’investissement.

  1. Investir maintenant pour soutenir l’avenir

À court terme, les entreprises ont réagi en urgence à la pandémie actuelle, mais bon nombre d’entre elles souhaiteront peut-être investir dans l’amélioration de leurs bureaux afin de minimiser l’impact de perturbations qui pourraient se répéter à l’avenir. De même, à mesure que les nouveaux projets adoptent cette nouvelle philosophie de conception, nous pourrions voir une plus grande importance accordée à la durabilité environnementale et au bien-être.

office spaces

  1. Pas de retour à la « normale »

La pandémie a clairement accéléré les tendances vers la numérisation et les services en ligne. Dans le même temps, certains secteurs de la vente au détail et de l’accueil pourraient ne pas réussir à se remettre complètement. La contraction globale des économies mais aussi la résilience et la croissance de certains secteurs pourraient modifier en permanence le profil type des usagers des bureaux.
Ceux qui ont besoin d’entrepôts de distribution et de centres de données sont susceptibles de mener le terrain.

En conclusion, nous devrons trouver un équilibre entre les impératifs de l’adaptation aux perturbations mondiales et l’opportunité inattendue d’imaginer une nouvelle vie de bureau qui soit meilleure. Voici ce que dit Ed Gillespie , un prospectiviste britannique reconnu :

« Le rôle d’un prospectiviste n’est pas de prédire l’avenir que nous pourrions avoir, mais d’étirer l’imagination du possible vers l’avenir dont nous avons réellement besoin. »

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles associés

Le design biophilique peut-il améliorer le bien-être émotionnel?

14 mai, 2020

Dans un monde post-COVID-19, le bien-être émotionnel va devenir plus important que jamais.
Peu importe à quoi ressembleront nos espaces bâtis à l’avenir, il est logique que nous réfléchissions davantage à leur influence psychologique. Dans les domaines de la conception biophilique et de la psychologie de l’environnement, il existe de plus en plus de recherches qui identifient comment la conception de nos espaces de vie peut influer sur notre bien-être global.
Étant donné que nous passons la majorité de notre vie à l’intérieur, pouvons-nous utiliser cette recherche pour soutenir le bien-être émotionnel ?

Concevoir des bureaux adaptés aux distanciations physiques

4 mai, 2020

Vous vous êtes déjà sans doute posé ces questions qui agitent le monde du design mais aussi le monde du travail plus largement : à quoi ressembleront les bureaux après la pandémie de COVID-19? Qu’est-ce qui va changer? Qu’est-ce qui ne changera pas?
Alors qu’il est encore difficile d’avoir une vision d’ensemble sur l’impact du coronavirus, il semble clair que les certains enjeux vont plus que jamais être au centre de l’attention lors du retour au travail.